© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Communiqué de presse

Véritables odes contemporaines à la nature, les photographies de Catherine Nelson appartiennent au rêve et subliment les éléments vitaux qui y sont mis en scène sous la forme de sphères gravitant en toute sérénité. Inspirée par la peinture impressionniste et par Bruegel, l'artiste (d'origine australienne ayant fait ses études d'art à Londres) réalise ses images de manière intuitive, sans signification particulière : " J'aime l'idée que chacun puisse y développer sa propre lecture. A mon sens, il s'agit plus de peinture que de photographie et je me réfère à la tradition de peinture de paysages : je considère que je peins en partant des images prises par mon appareil photo."

Ainsi, poésie visuelle, photographie de nature et techniques numériques sont intrinsèquement liées pour donner forme à ces paysages transcendants. Chaque image est soigneusement composée de milliers de détails assemblés avec précision capturant l'essence même du lieu et de sa force tranquille.

Tant attirants que mystérieux, ces mondes que l'artiste imagine et qu'elle appelle "Créations" sont purs et dépourvus ou presque de la marque de l'homme comme pour laisser place à celle d'une force supérieure : s'il y avait un paradis, oui, c'est sans doute comme cela qu'il serait... Des champs de fleurs, un étang recouvert de nénuphars au printemps, une nuée d'oiseaux sont des éléments bien réels composant ces mondes sublimes, imaginaires et surréalistes en l'existence desquels nous voulons croire.

Tels des mirages, ces sphères ont une résonance à la fois élémentaire et spirituelle produisant un étrange effet d'apaisement et de bien-être. Elles génèrent inévitablement les sensations qu'éprouve chacun d'entre nous lorsqu'il se retrouve face à Dame Nature : son immensité, sa puissance, sa beauté et les sentiments qui en découlent, tels la liberté, l'impression de vide et de trop plein à la fois et finalement une certaine plénitude...

A l'heure cruciale où l'humanité prend conscience de la fragilité de son environnement, les travaux de Catherine Nelson nous rappellent subtilement une vérité plus profonde encore...

Exposition du 13 mai au 12 juillet 2011. Galerie Paris Beijing, 54 rue du Vertbois - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 42 74 32 36. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.

Catherine Nelson, Future Memories

Archives expositions personnelles France

  Catherine Nelson, Future Memories
  Galerie Paris-Beijing, Paris
  13.05- 12.07.2011

Archives expositions personnelles (N-O)