Communiqué de presse


L'artiste Dennis Nona est à l'honneur à Paris à travers une exposition monographique inédite présentée à l'Ambassade d'Australie, intitulée "Entre ciel, terre et mer ou le mythe revisité".


L'Ambassade d'Australie, sur une proposition de Stéphane Jacob, invite le public à découvrir un ensemble de 50 oeuvres de Dennis Nona, artiste contemporain internationalement reconnu, originaire des îles du Détroit de Torres, situées entre la pointe Nord de l'Australie et la Papaouasie-Nouvelle-Guinée.


L'exposition présente pour la première fois au public les nouvelles créations de Dennis Nona, mêlant art de l'estampe et sculptures majestueuses : 33 eaux-fortes, 11 sculptures et une installation poétique et éphémère en sable.


Le parcours est jalonné d'un ensemble de pièces monumentales, réelles prouesses techniques, dont un crocodile spectaculaire en bronze de près de quatre mètres surmonté d'une figure humaine, une linogravure fascinante de six mètres de long, ou encore une eau-forte saisissante de cinq mètres par deux...


Combinaison savante de représentations totémiques centrées sur le monde des constellations et sur celui des créatures marines (tortues, dugongs, requins et crocodiles), d'inventions de formes et de personnages évoquant Jérôme Bosch et de subtiles arabesques narratives en toile de fond, l'oeuvre de Dennis Nona transporte le spectateur dans un monde onirique et captivant.












© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Dennis Nona - Entre ciel, terre et mer ou le mythe revisité


Exposition du 27 janvier au 20 mai 2011. Ambassade d'Australie en France, 4 rue Jean Rey - 75015 Paris. Renseignements : +33 (0)1 46 22 23 20. Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Une autre exposition monographique doit être consacrée à Dennis Nona du 3 juin au 30 septembre 2011 à l'Hôtel Hèbre de Saint-Clément (Rochefort - 17300). Evoquant le passé maritime de la Ville de Rochefort, l'art contemporain du Pacifique fait partie intégrante de l'indentité des musées municipaux de Rochefort. D'où cet intérêt pour la création contemporaine des îles du Détroit de Torres dont l'artiste Dennis Nona constitue le plus célèbre représentant.

Dennis Nona est né en 1973 sur l'île de Badu dans le Détroit de Torres, un archipel tropical aux cultures spécifiques entre mondes aborigènes et univers mélanésien. Après avoir appris dans son enfance la sculpture traditionnelle sur bois, il suit des études à l'Ecole des arts décoratifs de Cairn et, se spécialisant dans l'estampe, obtient le diplôme d'arts visuels de l'Australian National University de Canberra, suivi d'un master à la Griffith University de Brisbane.


Dès le début de sa carrière en 1989 à l'âge de 16 ans, la profonde originalité de son travail retient l'attention du public. Admiré tout d'abord pour son extraordinaire habileté dans l'art de la linogravure, Dennis Nona s'est intéressé aux multiples possibilités qu'offre l'art de l'eau-forte.


Il joue de ses plaques de métal robustes en les découpant et en les ajourant, créant parfois de véritables dentelles sur lesquelles il dessine des motifs issus d'un imaginaire sans limite. Ces plaques, une fois encrées et passées sous presse, offrent des images d'une rare complexité où le gaufrage du papier donne à l'oeuvre une sensation de troisième dimension.




Dennis Nona, Muluk, eau-forte, 2,16 m x 5,13m, 2008. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN

Dennis Nona, Muluk, eau-forte, 2,16 x 5,13m, 2008. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN

Dennis Nona, Yawarr, linogravure, 1,22 x 6,10 m, 2007. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN

Dennis Nona, Yawarr, linogravure, 1,22 x 6,10 m, 2007. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN

Dennis Nona s'intéresse particulièrement à cette notion de volume : son travail de sculpteur prend aujourd'hui une place très centrale dans l'ensemble de son oeuvre. Refusant les banales images exotiques, son dessin s'inscrit dans la lignée de la sculpture traditionnelle sur masque, et évoque les légendes épiques du Détroit de Torres et de la Papouasie - Nouvelle-Guinée voisine, ce qui donne à son oeuvre la force des "chansons de geste".

Dennis Nona, Adiew Taab, eau-forte, 100 x 169 cm, 2008. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN Dennis Nona, Gubaka, eau-forte, 100 x 164 cm, 2008, collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN

Ci-contre : Dennis Nona, Adiew Taab, eau-forte, 100 x 169 cm, 2008. Collection The Australian Art Print Network, Sydney © Dennis Nona / AAPN
Ci-dessus : Dennis Nona, Gubaka, eau-forte, 100 x
164 cm, 2008, collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN


Ci-dessus : Dennis Nona, Gubuka, bronze, aluminium et nacre, 106 x 88 x 82 cm, 2008.  collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN
Ci-contre : Dennis Nona, Dugal, eau-forte, 165 x 100 cm, 2008. collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN


Dennis Nona, Ubirikubiri, 2007, sculpture en bronze et pendentif en nacre, 110 x 120 x 360 cm. 1er prix du Tesltra National Aborigenal & Torres Strait Islander Art Award 2007.  collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN

Dennis Nona, Ubirikubiri, 2007, sculpture en bronze et pendentif en nacre, 110 x 120 x 360 cm. 1er prix du Tesltra National Aborigenal & Torres Strait Islander Art Award 2007.  collection Arts d’Australie Stéphane Jacob, Paris © Dennis Nona / AAPN


Archives expositions personnelles France

  Dennis Nona,  Entre ciel, terre et mer ou le mythe revisité
  Ambassade d'Australie, Paris
  27.01 - 20.05.2011

Archives expositions personnelles (N-O)