Texte de Mathilde Roman, traduction Franck Le Gac

Dans la série Panta Rhei, Jürgen Nefzger s'inscrit dans la problématique du réchauffement planétaire. La fonte des glaciers est un des phénomènes visibles de la perturbation portée par l'homme sur son environnement et est traitée ici en tant que symbole d'évolutions climatiques, moins directement perceptibles. Les paysages montagneux des Alpes (France, Suisse, Autriche, Allemagne et Italie) sont ainsi représentés à travers les mouvements de leurs glaciers. Les montagnes blanches éternelles sont approchées sans mythification, et on y découvre la saleté des glaces, leurs nombreuses brisures et leur fonte rapide. On passe ainsi d'un point de vue romantique sur les glaciers à une confrontation brutale avec leurs visages actuels.

Commentaire de Jürgen Nefzger: le glacier d'Aletsch, avec ses 23 kilomètres de long, est le plus long des Alpes

Depuis le milieu du XIXe siècle, la température moyenne dans les Alpes a augmenté de 1,5° C. Dans cette même période les glaciers ont perdu la moitié de leur surface, se renfonçant progressivement vers les hauteurs et dégageant de larges pans de montagne grise sans végétation. Les glaciers, traditionnellement admirés comme lieux de mémoire d'époques géologiques ancestrales, cristallisent dans leur devenir une mémoire bien plus contemporaine du développement des sociétés. Avec Panta Rhei une unité émerge puisque le massif des Alpes réunit cinq pays européens autour d'une richesse naturelle. Mais ils sont aussi réunis désormais autour d'une inquiétude, celle de la disparition d'un patrimoine géographique et symbolique.

Le titre de la série, "Panta Rhei", était gravé à l'intérieur de la grotte du glacier du Rhône. Expression de Platon résumant la philosophie d'Héraclite, il insiste sur l'éphémère de l'être, sur la fragilité du monde. Rien ne demeure, y compris les glaces éternelles, et cette confrontation renvoie le spectateur à la conscience de la précarité de son existence et de son univers de vie. 

Jürgen Nefzger est le lauréat 2008 du Prix Niepce des Gens d'Images.











Exposition du 7 novembre au 20 décembre 2008. Galerie Françoise Paviot, 57 rue Sainte-Anne - 75002 Paris. Tél.: +33 (0)1 42 60 10 01. Ouverture du jeudi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous.



Jürgen Nefzger, Panta Rhei

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles France

  Jürgen Nefzger, Panta Rhei
   Galerie Françoise Paviot, Paris
   07.11 - 20.12.2008

Archives expositions personnelles (N-O)