© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Communiqué de presse

Après sa participation à l'exposition de groupe Connecting Thread, Maria Nepomuceno revient à la Galerie Karsten Grève avec sa première exposition personnelle en France intitulée Afectoflux. Avec cette exposition, elle transforme la galerie en un jardin mystérieux composé de 18 sculptures tissées et perlées de différentes tailles et de vidéos de performance.

Etalées sur le sol, les sculptures de Maria Nepomuceno ressemblent à des plantes rampantes, proliférant aussi sur les murs, envahissant tous les supports disponibles. L'artiste réutilise des éléments de notre vie de tous les jours - des cordes de sisal, nylon ou ficelle et des perles de différentes couleurs. Elle les récupère d'anciens rideaux, de construction navale ou de transport routier. Ces objets de notre quotidien s'insèrent, malgré leur valeur symbolique et au-delà de celle-ci, dans ses oeuvres d'art pour en devenir le corps même. Récemment, Maria Nepomuceno a commencé à utiliser de nouveaux matériaux tels que la paille tressée. Cet artisanat indigène ancien la passionne pour sa simplicité apparente, alors qu'il est fait extrêmement complexe.


 


Exposition du 11 octobre au 8 novembre 2008. Galerie Karsten Grève, 5 rue Debellème - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 42 77 05 58. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.

Ces éléments constituent la base fondamentale d'assemblages organiques. Ils créent une continuité toutefois dérangée par des bifurcations produisant de multiples bras, tubes, bouches, fleurs, veines, tout un système circulatoire, en somme un système organique complet. Parfois concentrés en une unité de matière et de forme, ces configurations se dissolvent subitement en un labyrinthe de corps emmêlés et mélangés. L'entité organique de ses oeuvres est telle que ces groupes de sculptures se touchent les uns les autres avec intimité mais préservent leur indépendance. Elles sont issues d'une réflexion sur les mouvements complémentaires de flux et de rétention qui se produisent à l'intérieur et à l'extérieur du corps. La fluidité de la spirale obtenue en cousant ensemble des cordes et des colliers rappelle l'ADN. Le mouvement d'énergie circulatoire gouverne les sculptures de la même manière qu'il le fait pour nos corps, pour la nature, l'univers, et pour tout ce qui vit et palpite.

Maria Nepomuceno est née à Rio de Janeiro au Brésil en 1976. Elle y vit et travaille. Elle a fait des études de dessin industriel et d'art. Elle expose depuis 1999. 

Maria Nepomuceno Maria Nepomuceno Maria Nepomuceno Maria Nepomuceno, Afectoflux

Archives expositions personnelles France

  Maria Nepomuceno, Afectoflux
  Galerie Karsten Greve, Paris
  11.10 - 08.11.2008

Archives expositions personnelles (N-O)